Article

Taijutsu: création de la puissance nécessaire, pour vaincre!

par Johan Ohtoshi D’hondt

 

On entend souvent quand on fait des « sports » de combat, ou même dans certains arts martiaux que, pour vaincre, nous devons devenir plus dur, plus fort et plus rapide….

Cela fonctionnera évidemment très bien, tant que l’on sera le plus fort, le plus rapide et le plus solide.

Qu’allez-vous vous faire le jour où vous allez être confronté à plus fort, plus rapide, plus solide que vous?

Comptez-vous trouver un élixir de jeunesse?

Contrairement à un sport de compétition, notre pratique du To-Shin Do ne s’arrête pas à 30 ans, et il n’y a pas de trophée pour « une carrière bien remplie ».

Il est bien-sûr important de développer et d’entretenir l’état général de notre corps, de cultiver un esprit endurant et d’affûter notre sens technique, mais nous devons rester réaliste.

Il existe des gens qui sont plus forts, plus gros et parfois techniquement aussi bon ou meilleur que nous, alors nous devons nous y préparer.

Taijutsu, ou l’utilisation de notre corps « entier » pour générer la puissance nécessaire pour vaincre l’adversité est notre arme secrète.

L’utilisation de notre corps et non d’un membre isolé nous permet de multiplier notre force de pénétration.

Nous pouvons ainsi garder notre position équilibrée grâce à l’alignement de notre corps derrière la frappe, ce qui réduit également la tension dans nos articulations lors de l’impact.

Il est également important de garder les coudes près du corps lorsque nous sommes en mouvement et d’utiliser le potentiel -flexibilité- de nos genoux pour augmenter les distances de nos mouvements.

Mr Dennis Mahoney explique ce principe dans son blog

F= M x A                    Force est égale à la masse fois accélération.

extrait du blog de Mr Mahoney

Dans la plupart des écoles de karaté et de boxe, la frappe se fait en accélérant le poing avec les muscles du bras. Lors du contact, si vous deviez tracer une ligne derrière le point d’impact il n’y aurait rien d’autre que le bras. Avec le mouvement de taijutsu, au contact, si vous deviez tracer une ligne, tout le corps serait directement derrière le bras.

Le bras d’un adulte moyen fait 6% du poids corporel. Dans mon cas je pèse +/-113,4kg,  mon bras pèserait donc+/- 6,8kg. Utilisation de mon poids derrière mes coups (même si je ne mets que 30% de celui-ci derrière) et en utilisant la gravité pour l’accélération, c’est comme cela que fonctionne le principe du taijutsu.

Ma force serait: F = (30% de 113,4 = 34,02kg) x9,81 m/s2.

Si je mets le poids de mon bras (6,8kg) dans l’équation de l’accélération, j’aurais besoin d’une accélération qui devrait être 5 fois supérieur à celle de la gravité….cela n’est pas prêt d’arriver…. Mes muscles ne peuvent pas générer tant de vitesse.

Le Taijutsu écrasera la plus solide des cibles. Et tout cela avec une mécanique simplement élégante qui n’est pas basée sur l’utilisation de la force pour créer cette force.